819-643-2220

Fier partenaire de

Planchers

Le meilleur choix pour vos planchers de bois franc

Venez découvrir une gamme complète de planchers en bois franc. Dans un espace chaleureux et une ambiance décontractée, nos conseillers branchés sur les dernières tendances en décoration intérieure sauront vous guider.

Classic 3/4″

Engineered

Lock

CLASSIC 3/4"

  • Installez le plancher en dernier lors de rénovations.
  • Chauffez la résidence au moins une semaine avant l’installation.
  • Gardez le sous-plancher sec et le sous-sol bien aéré.
  • Acclimatez le bois au moins 24 heures avant l’installation.
  • Maintenez le taux d’humidité relative entre 40 % et 50 %.
  • Pour mesurer le taux d’humidité, utiliser un hygromètre qui vous indiquera si l’air est trop ou pas assez humide. Vous pourrez alors déterminer si des mesures particulières s’imposent et, le cas échéant, quelles mesures doivent être prises.

1- Vérifiez le taux d’humidité du sous-plancher 

À l’aide d’un testeur d’humidité pour bois, assurez-vous que le taux d’humidité du sous-plancher ne dépasse pas 12 % et qu’il ne diffère pas de plus de 4 % de celui du plancher qui sera installé. Si le taux d’humidité est trop élevé, trouvez la source et corrigez-la.

2- Vérifiez les bonnes conditions du sous-plancher

Le sous-plancher doit être composé de contreplaqués d’un minimum de 5/8 po [16 mm] d’épaisseur, ou de panneaux de particules « OSB » approuvés de 3/4 po [19 mm], si la structure comprend des solives centrées à tous les 16 po [400 mm]. Vissez fermement le sous-plancher aux solives afin de prévenir les mouvements et les craquements. Remplacez le plancher existant ou le sous-plancher qui aurait pu être endommagé par l’eau ou avoir des faiblesses structurelles. La surface doit être plane. La tolérance maximale est de 3/16 po [5 mm] de variation sur 10 pi [3 m]. S’il y a lieu, sablez les élévations avec un papier sablé 20.

3- Nettoyez le sous-plancher

Le sous-plancher doit être bien balayé, lisse et débarrassé de débris, d’agrafes, de clous apparents, d’anciens adhésifs ou d’autres produits séchés.

1- Faites un croquis de l’installation  

Déterminez le mur ou le point de départ et la direction dans laquelle les planches seront installées. Il est recommandé de les installer perpendiculairement aux solives ou à 45°.

2- Étendez le papier feutre

Étendez le papier feutre [ou l’équivalent] sur toute la surface à couvrir.

3- Ouvrez quelques boîtes et disposez les planches telles qu’elles seront installées

Pour créer la meilleure apparence possible, étendez les planches à travers toute la pièce telles qu’elles seront installées afin d’assurer un mélange de couleurs et de nuances. Retirez ou déplacez les planches non désirées. Sélectionnez celles qui s’harmonisent le mieux avec les moulures de transition qui seront installées.

4- Tracez une ligne pour bien aligner la première rangée

En utilisant le cordeau, tracez une ligne guide parallèle au mur de départ, établie en tenant compte de la largeur de la planche choisie et en ajoutant 3/4 po [19 mm]. Cette dimension correspond à l’espace réservé pour le joint d’expansion et la languette. Sélectionnez les planches les plus longues et les plus droites pour la première rangée.

1- Placez, percez et clouez la première rangée 

Installez la première planche à 1/4 po [6 mm] du mur perpendiculaire à votre droite, le côté de la languette placé le long de la ligne de départ, et le côté de la rainure face au mur de départ. Percez et clouez la planche sur le dessus, aussi près que possible du mur. Installez les planches suivantes en vous dirigeant vers la gauche jusqu’à ce que vous ayez à couper la dernière pour terminer la rangée.

2- Récupérez les planches coupées pour commencer la rangée suivante

La planche sélectionnée pour terminer la première rangée devrait avoir une longueur suffisante permettant de commencer la deuxième rangée avec le bout restant. Laissez 1/4 po [6 mm] entre le mur et l’extrémité de la dernière planche de chaque rangée. Commencez la seconde rangée avec le bout restant qui devrait avoir au moins 6 po [150 mm] plus long ou plus court que la planche utilisée dans la première rangée. Cela évitera un effet d’alignement des joints.

3- Clouez les premières rangées à la main

Les premières rangées de planches doivent être clouées à la main à l’aide d’un marteau, d’un chasse-clou et de clous de finition à cause du mur faisant obstacle à l’utilisation de la cloueuse. Les clous doivent être fixés sur le long de la languette à environ 4 po [100 mm] de distance les uns des autres.

4- Utilisez la cloueuse dès que possible

Les rangées subséquentes s’installent de la même manière, mais en utilisant la cloueuse.

5- Clouez les dernières rangées à la main

Les 4 ou 5 dernières rangées devront être installées de la même manière que les premières rangées en raison de la proximité du mur. Vous aurez peut-être à rétrécir les planches qui longent le mur pour laisser le 1/2 po [12 mm] nécessaire pour le joint d’expansion.

6- Profitez de votre plancher longtemps !

Étage – rez-de chaussée – sous-sol

LOCK

  • Installez le plancher en dernier lors de rénovations.
  • Chauffez la résidence au moins une semaine avant l’installation.
  • Gardez le sous-plancher sec et le sous-sol bien aéré.
  • Entreposez les boîtes de bois scellées dans la pièce où le plancher sera installé au moins 24 heures avant la pose.
  • Maintenez le taux d’humidité relative à ± 45 % [entre 40 et 60 %].
  • Pour mesurer le taux d’humidité, utiliser un hygromètre qui vous indiquera si l’air est trop ou pas assez humide. Vous pourrez alors déterminer si des mesures particulières s’imposent et, le cas échéant, quelles mesures doivent être prises.
  • Laissez sécher le sous-plancher de béton pendant un minimum de 30 jours, mais préférablement entre 45 et 90 jours.

1- Vérifiez le taux d’humidité du sous-plancher 

À l’aide d’un testeur d’humidité pour bois, assurez-vous que le taux d’humidité du sous-plancher ne dépasse pas 12 % et qu’il ne diffère pas de plus de 4 % de celui du plancher qui sera installé. Si le taux d’humidité est trop élevé, trouvez la source et corrigez-la.

2- Vérifiez les bonnes conditions du sous-plancher

Le sous-plancher doit être composé de contreplaqués d’un minimum de 5/8 po [16 mm] d’épaisseur, ou de panneaux de particules « OSB » approuvés de 3/4 po [19 mm], si la structure comprend des solives centrées à tous les 16 po [400 mm]. Vissez fermement le sous-plancher aux solives afin de prévenir les mouvements et les craquements. Remplacez le plancher existant ou le sous-plancher qui aurait pu être endommagé par l’eau ou avoir des faiblesses structurelles. La surface doit être plane. La tolérance maximale est de 3/16 po [5 mm] de variation sur 10 pi [3 m]. S’il y a lieu, sablez les élévations avec un papier sablé 20.

3- Nettoyez le sous-plancher

Le sous-plancher doit être bien balayé, lisse et débarrassé de débris, d’agrafes, de clous apparents, d’anciens adhésifs ou d’autres produits séchés.

1- Faites un croquis de l’installation  

Déterminez le mur ou le point de départ et la direction dans laquelle les planches seront installées. Il est recommandé de les installer perpendiculairement aux solives ou à 45°.

2- Étendez le papier feutre

Étendez le papier feutre [ou l’équivalent] sur toute la surface à couvrir.

3- Ouvrez quelques boîtes et disposez les planches telles qu’elles seront installées

Pour créer la meilleure apparence possible, étendez les planches à travers toute la pièce telles qu’elles seront installées afin d’assurer un mélange de couleurs et de nuances. Retirez ou déplacez les planches non désirées. Sélectionnez celles qui s’harmonisent le mieux avec les moulures de transition qui seront installées.

4- Tracez une ligne pour bien aligner la première rangée

En utilisant le cordeau, tracez une ligne guide parallèle au mur de départ, établie en tenant compte de la largeur de la planche choisie et en ajoutant 3/4 po [19 mm]. Cette dimension correspond à l’espace réservé pour le joint d’expansion et la languette. Sélectionnez les planches les plus longues et les plus droites pour la première rangée.

1- Placez, percez et clouez la première rangée 

Installez la première planche à 1/4 po [6 mm] du mur perpendiculaire à votre droite, le côté de la languette placé le long de la ligne de départ, et le côté de la rainure face au mur de départ. Percez et clouez la planche sur le dessus, aussi près que possible du mur. Installez les planches suivantes en vous dirigeant vers la gauche jusqu’à ce que vous ayez à couper la dernière pour terminer la rangée.

2- Récupérez les planches coupées pour commencer la rangée suivante

La planche sélectionnée pour terminer la première rangée devrait avoir une longueur suffisante permettant de commencer la deuxième rangée avec le bout restant. Laissez 1/4 po [6 mm] entre le mur et l’extrémité de la dernière planche de chaque rangée. Commencez la seconde rangée avec le bout restant qui devrait avoir au moins 6 po [150 mm] plus long ou plus court que la planche utilisée dans la première rangée. Cela évitera un effet d’alignement des joints.

3- Clouez les premières rangées à la main

Les premières rangées de planches doivent être clouées à la main à l’aide d’un marteau, d’un chasse-clou et de clous de finition à cause du mur faisant obstacle à l’utilisation de la cloueuse. Les clous doivent être fixés sur le long de la languette à environ 4 po [100 mm] de distance les uns des autres.

4- Utilisez la cloueuse dès que possible

Les rangées subséquentes s’installent de la même manière, mais en utilisant la cloueuse.

5- Clouez les dernières rangées à la main

Les 4 ou 5 dernières rangées devront être installées de la même manière que les premières rangées en raison de la proximité du mur. Vous aurez peut-être à rétrécir les planches qui longent le mur pour laisser le 1/2 po [12 mm] nécessaire pour le joint d’expansion.

6- Profitez de votre plancher longtemps !

Étage – rez-de chaussée – sous-sol

engineered

  • Installez le plancher en dernier lors de rénovations.
  • Chauffez la résidence au moins une semaine avant l’installation.
  • Gardez le sous-plancher sec et le sous-sol bien aéré.
  • Maintenez le taux d’humidité relative à ± 45 % [entre 40 % et 60%].
  • Pour mesurer le taux d’humidité, utiliser un hygromètre qui vous indiquera si l’air est trop ou pas assez humide. Vous pourrez alors déterminer si des mesures particulières s’imposent et, le cas échéant, quelles mesures doivent être prises.
  • Laissez sécher le sous-plancher de béton pendant un minimum de 30 jours, mais préférablement entre 45 et 90 jours.

* Informez-vous auprès de Bois Franc R. Thérrien afin d’en connaître davantage sur les membranes acoustiques recommandées pour le plancher  Engineered.

1- Vérifiez le taux d’humidité du sous-plancher 

À l’aide d’un testeur d’humidité pour bois, assurez-vous que le taux d’humidité du sous-plancher ne dépasse pas 12 % et qu’il ne diffère pas de plus de 4 % de celui du plancher qui sera installé. Si le taux d’humidité est trop élevé, trouvez la source et corrigez-la.

2- Vérifiez les bonnes conditions du sous-plancher

Le sous-plancher doit être composé de contreplaqués d’un minimum de 5/8 po [16 mm] d’épaisseur, ou de panneaux de particules « OSB » approuvés de 3/4 po [19 mm], si la structure comprend des solives centrées à tous les 16 po [400 mm]. Vissez fermement le sous-plancher aux solives afin de prévenir les mouvements et les craquements. Remplacez le plancher existant ou le sous-plancher qui aurait pu être endommagé par l’eau ou avoir des faiblesses structurelles. La surface doit être plane. La tolérance maximale est de 3/16 po [5 mm] de variation sur 10 pi [3 m]. S’il y a lieu, sablez les élévations avec un papier sablé 20.

3- Nettoyez le sous-plancher

Le sous-plancher doit être bien balayé, lisse et débarrassé de débris, d’agrafes, de clous apparents, d’anciens adhésifs ou d’autres produits séchés.

1- Faites un croquis de l’installation  

Déterminez le mur ou le point de départ et la direction dans laquelle les planches seront installées. Il est recommandé de les installer perpendiculairement aux solives ou à 45°.

2- Étendez le papier feutre

Étendez le papier feutre [ou l’équivalent] sur toute la surface à couvrir.

3- Ouvrez quelques boîtes et disposez les planches telles qu’elles seront installées

Pour créer la meilleure apparence possible, étendez les planches à travers toute la pièce telles qu’elles seront installées afin d’assurer un mélange de couleurs et de nuances. Retirez ou déplacez les planches non désirées. Sélectionnez celles qui s’harmonisent le mieux avec les moulures de transition qui seront installées.

4- Tracez une ligne pour bien aligner la première rangée

En utilisant le cordeau, tracez une ligne guide parallèle au mur de départ, établie en tenant compte de la largeur de la planche choisie et en ajoutant 3/4 po [19 mm]. Cette dimension correspond à l’espace réservé pour le joint d’expansion et la languette. Sélectionnez les planches les plus longues et les plus droites pour la première rangée.

1- Placez, percez et clouez la première rangée 

Installez la première planche à 1/4 po [6 mm] du mur perpendiculaire à votre droite, le côté de la languette placé le long de la ligne de départ, et le côté de la rainure face au mur de départ. Percez et clouez la planche sur le dessus, aussi près que possible du mur. Installez les planches suivantes en vous dirigeant vers la gauche jusqu’à ce que vous ayez à couper la dernière pour terminer la rangée.

2- Récupérez les planches coupées pour commencer la rangée suivante

La planche sélectionnée pour terminer la première rangée devrait avoir une longueur suffisante permettant de commencer la deuxième rangée avec le bout restant. Laissez 1/4 po [6 mm] entre le mur et l’extrémité de la dernière planche de chaque rangée. Commencez la seconde rangée avec le bout restant qui devrait avoir au moins 6 po [150 mm] plus long ou plus court que la planche utilisée dans la première rangée. Cela évitera un effet d’alignement des joints.

3- Clouez les premières rangées à la main

Les premières rangées de planches doivent être clouées à la main à l’aide d’un marteau, d’un chasse-clou et de clous de finition à cause du mur faisant obstacle à l’utilisation de la cloueuse. Les clous doivent être fixés sur le long de la languette à environ 4 po [100 mm] de distance les uns des autres.

4- Utilisez la cloueuse dès que possible

Les rangées subséquentes s’installent de la même manière, mais en utilisant la cloueuse.

5- Clouez les dernières rangées à la main

Les 4 ou 5 dernières rangées devront être installées de la même manière que les premières rangées en raison de la proximité du mur. Vous aurez peut-être à rétrécir les planches qui longent le mur pour laisser le 1/2 po [12 mm] nécessaire pour le joint d’expansion.

6- Profitez de votre plancher longtemps !

Étage – rez-de chaussée – sous-sol

Laissez-nous vous inspirer !

PLANCHER - FINIS

Types de finis de bois disponible

fini-semi-lustre

Semi-lustré

fini-cashmere

Cashmere

fini-huile

Huile

fini-non-fini

Non-fini

fini-grille-encastree

Grille encastrée

fini-semi-lustre

Semi-lustré

fini-cashmere

Cashmere

fini-huile

Huile

fini-non-fini

Non-fini

fini-grille-encastree

Grille encastrée

Bois-franc-therrien-planchers-finis

Grille bombée

Bois-franc-therrien-planchers-finis

Grille bombée

Venez rencontrer notre équipe pour
découvrir toutes nos collections

PLANCHER - ESSENCES

Le chiffre correspond à la valeur en livres, mesurée selon le test de Janka. Le test de Janka mesure la force requise pour enfoncer une bille d'acier de 0.444 pouces de diamètre dans le bois. Ce test sert également à déterminer leur degré de facilité au sciage et au clouage. Le chêne est l'essence de référence pour comparer la dureté du bois. Plus le chiffre est élevé, plus le bois est dur.

950

Cerisier américain

1010

Noyer américain

1260

Merisier

1290

Chêne rouge

1360

Chêne blanc

950

Cerisier américain

1010

Noyer américain

1260

Merisier

1290

Chêne rouge

1360

Chêne blanc

2350

Jatoba (cerisier brésilien)

1450

Érable à sucre

1500

Sapele

1500

Acajou africain

1820

Hickory

2200

Cabreuva / Santos Mahogany

2350

Jatoba (cerisier brésilien)

PLANCHER - COULEURS DE BOIS

Types de finis de bois disponible

Collection Admiration

Collection
Admiration

Collection Alive

Collection
Alive

Collection Exotic

Collection
Exotic

Collection Flair léger

Collection
Flair léger

Collection Flair prononcé

Collection
Flair prononcé

Collection Image texture

Collection
Image texture

Collection Imagine lock liège

Collection
Imagine Lock liège

Collection Naturels

Collection
Naturels

Collection Sweet Memories - chêne blanc rustique

Collection Sweet Memories - chêne blanc rustique

Collection Sweet Memories - chêne rouge rustique

Collection Sweet Memories - chêne rouge rustique

Collection Sweet Memories - érable antique

Collection Sweet Memories – érable antique

Collection Admiration

Collection
Admiration

Collection Alive

Collection
Alive

Collection Exotic

Collection
Exotic

Collection Flair léger

Collection
Flair léger

Collection Flair prononcé

Collection
Flair prononcé

Collection Image texture

Collection
Image texture

Collection Imagine lock liège

Collection
Imagine Lock liège

Collection Naturels

Collection
Naturels

Collection Sweet Memories - chêne blanc rustique

Collection Sweet Memories - chêne blanc rustique

Collection Sweet Memories - chêne rouge rustique

Collection Sweet Memories - chêne rouge rustique

Collection Sweet Memories - érable antique

Collection Sweet Memories – érable antique

PLANCHER - LAMINÉ

Les planchers laminés (flottants) constituent une alternative économique au bois franc. Les lattes sont constituées de panneaux de particules recouverts d'un placage imitation bois à motifs et protégés par un revêtement en oxyde d'aluminium qui assure la résistance à l'usure.

Au niveau international, les planchers flottants sont classés selon les normes AC (AC1 à AC5). AC3 pour les zones résidentielles. AC4 pour un usage commercial léger et AC5 pour un usage commercial.

Avec une vaste gamme de coloris et d'épaisseurs, Bois franc R. Therrien est un distributeur de plancher flottant qui répond aux normes environnementales pour le bien être de sa clientèle. Tous les planchers vendus sont conformes aux normes internationales de contrôle pour les émanations de gaz.

PLANCHER - VINYLE

Le plancher de vinyle est une excellente alternative au bois véritable ou aux carreaux de céramique. Les tuiles et lattes en vinyle sont économiques, durables, facile d'entretien et imperméables. Celui-ci vient également dans une grande gamme de couleurs et offre une installation simple.

Le vinyle se pose de plusieurs façons différentes: collé sur toute la surface, collé en périphérie seulement ou préencollé.